Psychoeducational Testing for French Students – French

Évaluation psycho-éducationnelle des élèves scolarisés en français et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais: un trouble d’apprentissage peut-il expliquer les difficultés scolaires?
Votre enfant est-il scolarisé, en français, dans une école anglophone offrant des programmes intensif et d’immersion en français ou bien dans une école francophone? Rencontre-t-il ou elle des difficultés d’apprentissage? Si c’est le cas, et que sa langue maternelle ou langue dominante est l’anglais, il peut être difficile de comprendre les causes de ces difficultés. Vous pourriez décider d’attendre et voir comment celles-ci vont évoluer. Peut-être diminueront-elles avec le temps?  Cette approche pourrait toutefois s’avérer préjudiciable. La recherche montre en effet que les retards scolaires s’aggravent – et sont beaucoup plus difficiles à combler – lorsque les troubles d’apprentissage ne sont ni diagnostiqués ni traités.

Si vous décidez d’en savoir plus, alors une évaluation psycho-éducationnelle est recommandée. Plus tôt vous découvrirez les causes des difficultés d’apprentissage, plus vite vous pourrez y apporter des solutions.

Quelles questions devriez-vous poser lorsque vous souhaitez que votre enfant bénéficie d’une évaluation psycho-éducationnelle?

L’évaluation du profil d’apprentissage des élèves scolarisés en français, et dont la langue maternelle ou dominante est l’anglais, comporte un degré supplémentaire de complexité. C’est particulièrement vrai dans le cas où un trouble d’apprentissage pourrait expliquer les difficultés d’apprentissage de votre enfant. Lorsque vous recherchez un professionnel en psychologie pour évaluer votre enfant, il est important de poser les questions suivantes :

  1. Tous les tests seront-ils effectués en anglais?
  2. Certains tests seront-ils effectués en français?
  3. Si l’évaluation comporte des tests en français et en anglais, quels types de tests seront effectués en français?

Quelles sont les normes de référence en matière d’évaluation des enfants scolarisés en français et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais?

Poser ces questions à un professionnel en psychologie vous aidera à déterminer si l’évaluation psycho-éducationnelle proposée pour votre enfant permettra de mettre en évidence avec exactitude la cause de ses difficultés d’apprentissage. Les difficultés d’apprentissage de votre enfant sont-elles seulement liées à l’utilisation du français comme langue d’enseignement? D’autres causes sont-elles en jeu? Une évaluation qui tiendra compte des normes de référence en matière d’évaluation des enfants scolarisés en français, et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais, contribuera à répondre à ces questions. Les caractéristiques les plus importantes de ces normes de référence sont les suivantes :

    Les lignes directrices concernant le diagnostic et l’évaluation des enfants, adolescents et adultes ayant des troubles d’apprentissage, qui ont été récemment mises à jour de l’Association Ontarienne de Psychologie (OPA), consacrent une section à l’évaluation et au diagnostic des troubles d’apprentissage chez les élèves scolarisés en français et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais. OPA formule trois recommandations fondamentales pour que le diagnostic des troubles d’apprentissage chez les élèves inscrits dans des programmes scolaires en français, et dont la langue maternelle ou dominante est l’anglais, soit exact:

     

    1. La majorité des tests devrait être réalisée en anglais (p. ex., les tâches de QI, de mémoire et de langage).
    2. Cependant, les tâches académiques évaluant des compétences comme la lecture, l’écriture et l’orthographe devraient être réalisées en anglais et en français. Les tâches académiques en français devraient être réalisées par un examinateur compétent en français.
    3. Les professionnels en psychologie anglophones devraient travailler en collaboration avec des professionnels en psychologie francophones afin que l’interprétation des résultats des tests réalisés en anglais comme en français soit effectuée de manière experte tant du point de vue des apprentissages que du développement, tout en tenant compte du contexte de scolarisation en français.

     

    À POSSIBILITIES, les évaluations psycho-éducationnelles les plus complètes (appelées Évaluations Signatures) que nous réalisons avec les élèves scolarisés en français – dans une école anglophone offrant des programmes intensif et d’immersion en français ou bien dans une école francophone – et dont la langue maternelle ou dominante est l’anglais, ont toujours respecté ces lignes directrices. Nous réalisons les tests cognitifs et d’attention en anglais, et les tests académiques en anglais et en français afin de déterminer avec la plus grande précision possible et en tenant compte du contexte de scolarisation en françaissi un trouble d’apprentissage est présent. Nos professionnels en psychologie francophones travaillent en collaboration avec nos professionnels en psychologie anglophones pour s’assurer que les élèves bénéficient d’évaluations réalisées dans le respect des normes de référence les plus élevées et des lignes directrices les plus strictes, ceci dans le but de s’assurer que les diagnostics établis soient exacts et que les interventions proposées soient fondées sur des données probantes.

    Envie d’en savoir plus?

    Si vous souhaitez en savoir plus sur le degré supplémentaire de complexité associé à l’évaluation psycho-éducationnelle des élèves scolarisés en français, et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais, nous allons vous l’expliquer plus en détails ci-dessous. C’est en effet assez compliqué d’un point de vue clinique et c’est pourquoi il y a tant d’informations sur cette page Internet! Cependant, ne vous inquiétez pas! Les informations les plus importantes concernant l’évaluation psycho-éducationnelle des élèves scolarisés en français – dans une école anglophone offrant des programmes intensif et d’immersion en français ou bien dans une école francophone – et dont la langue maternelle ou dominante est l’anglais, figurent dans l’encadré ci-dessus. Si vous avez encore assez de motivation pour découvrir le « Pourquoi? » de ces normes de référence et lignes directrices, laissez-nous vous présenter Vivian.
    Vivian ressemble-t-elle à votre enfant?

    Vivian est une élève de 3e année scolarisée dans un programme d’immersion en français depuis le jardin. La famille de Vivian ne parlant pas français, elle parle donc anglais avec ses parents et son frère à la maison. Cependant, quand Vivian est en classe, la plupart de ses apprentissages se font en français. Les parents de Vivian la décrivent comme une fille intelligente qui s’est liée d’amitié avec de nombreux camarades de classe. Cependant, faire des apprentissages en français a toujours été difficile pour elle et sa frustration ne cesse d’augmenter. Vivian a du mal à orthographier les mots et à lire en français. Elle a également du mal à parler en français et il lui est difficile de comprendre ce que dit son enseignant.
    Vivian va-t-elle rattraper son retard scolaire et faire mieux avec le temps?

    Si vous lisez l’histoire de Vivian – et que votre enfant rencontre des difficultés similaires pour faire des apprentissages en français – vous vous êtes probablement déjà demandé : « Mon enfant rattrapera-t-il son retard dans un programme d’apprentissage en français si on lui donne davantage de temps? » C’est une excellente question!

    Dans le cas de Vivian, ses parents avaient anticipé certaines difficultés liées au fait de faire des apprentissages dans une nouvelle langue au sein de son programme d’immersion en français. Tout le monde dans la famille de Vivian parlant anglais, apprendre en français allait en effet être une expérience entièrement nouvelle pour elle. Cependant, leur fille ayant toujours été une enfant intelligente qui pouvait résoudre les problèmes facilement, ils espéraient qu’elle surmonterait ces difficultés rapidement.

    En dépit de son intelligence, Vivian a commencé à avoir des difficultés d’apprentissage plus significatives en 1re année. Son enseignant lui a offert du soutien supplémentaire pour essayer de l’aider à combler ses retards d’apprentissage. Cependant, les difficultés de Vivian dans le programme d’immersion en français semblaient plus sévères et plus difficiles à surmonter que celles de ses camarades de classe. De plus, à la maison, les parents de Vivian ont commencé à constater qu’elle rencontrait aussi des difficultés d’orthographe et de lecture en anglais. Vivian ayant vu très peu de mots anglais dans le cadre de sa scolarité en français, il était toutefois logique que l’orthographe et la lecture en anglais soient difficiles pour elle. Ses difficultés d’apprentissage en français se sont toutefois poursuivies au cours de la 2e année.

    Désormais en 3e année, les camarades de classe de Vivian apprennent à un rythme attendu par leur enseignant.. Cependant, Vivian est toujours en difficulté. Elle a du mal à rester concentrée lorsque l’enseignant parle en français. Elle a du mal à comprendre ce qu’on lui demande lorsque des tâches doivent être accomplies. Elle a du mal à comprendre ses manuels en français. Quand elle écrit, elle approche l’orthographe des mots en français d’une manière très différente de celle de ses camarades de classe. Les parents et l’enseignant de Vivian se demandent maintenant si elle pourrait avoir un trouble d’apprentissage.

    Qu’est-ce qu’un trouble d’apprentissage?

    La définition du trouble d’apprentissage a évolué au fil des anneées. Cependant, cela signifie en général être intelligent et curieux, mais avoir des difficultés significatives d’apprentissage dans un ou plusieurs domaines académiques comme la lecture, l’écriture et / ou les mathématiques. Un déficit de traitement de l’information – comme des problèmes d’attention, de langage ou de vitesse de traitement de l’information – fait généralement également partie de la définition et aide à expliquer pourquoi les apprentissages sont si difficiles.
    Que devriez-vous savoir d’autre sur les troubles d’apprentissage?

    Il y a autre chose que vous devriez savoir sur les troubles d’apprentissage et cela est en lien avec le degré d’exposition à l’enseignement d’une compétence académique particulière. Les professionnels en psychologie ne devraient pas conclure qu’un élève a un trouble d’apprentissage si l’élève n’a pas été exposé à l’enseignement nécessaire pour acquérir une compétence académique particulière. Si un élève n’a jamais appris à lire, on ne peut pas supposer que des difficultés de lecture sont associées à un trouble d’apprentissage. Si un élève n’a jamais appris les mathématiques, on ne peut pas supposer que des difficultés de réalisation des opérations numériques sont associées à un trouble d’apprentissage. Si un élève n’a pas été exposé à des mots anglais à l’écrit, on ne peut pas non plus supposer que des difficultés d’orthographe des mots anglais sont associées à un trouble d’apprentissage. Les professionnels en psychologie qui évaluent les difficultés d’apprentissage dans un contexte de scolarisation en français doivent donc garder à l’esprit cette question d’exposition. Les résultats d’une évaluation psycho-éducationnelle réalisée selon les normes de référence les plus élevées permettent aux professionnels en psychologie de déterminer si les difficultés d’apprentissage sont associées à un manque d’exposition – qui seront résolues avec plus d’enseignement – ou à un trouble d’apprentissage qui nécessitera une intervention spécifique et intensive.
    Quand une évaluation psycho-éducationnelle est-elle recommandée pour les élèves scolarisés en français et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais?

    Nous vous recommandons d’envisager une évaluation psycho-éducationnelle à partir de la fin de la 1re année si des difficultés persistantes d’apprentissage sont identifiées. Cette recommandation est conforme aux recommandations de l’Association Ontarienne de Psychologie (OPA) et permet l’identification précoce des troubles d’apprentissage. Des difficultés scolaires persistant au cours de la 2e année et jusqu’en 3e année sont très préoccupantes et doivent être évaluées le plus tôt possible, car un trouble d’apprentissage peut en être la cause.
    Pourquoi l’évaluation psycho-éducationnelle des troubles d’apprentissage chez les élèves scolarisés en français, et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais, ne peut-elle pas se faire entièrement en anglais?

    La réponse à cette question nous ramène à l’exposition. Si un professionnel en psychologie se fie uniquement à des tests académiques en anglais pour déterminer si un élève scolarisé en français a du mal à apprendre à lire, à écrire ou à orthographier par exemple, un trouble d’apprentissage peut être diagnostiqué de manière incorrecte. L’élève peut en effet avoir des difficultés en anglais non pas à cause d’un trouble d’apprentissage, mais à cause d’une exposition limitée. Personne ne peut savoir ce qu’il n’a jamais appris.
    Comment, alors, diagnostiquer au mieux les troubles d’apprentissage chez les élèves scolarisés en français et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais?

    La solution consiste à administrer certains des tests d’une évaluation psycho-éducationnelle – mais pas tous les tests – en anglais et en français. Revenons à Vivian dont nous avons déjà décrit les difficultés d’apprentissage plus tôt. Sa première langue étant l’anglais, il est donc logique de tester ses capacités cognitives – comme son intelligence, sa vitesse de traitement de l’information, sa mémoire et ses compétences linguistiques – dans la langue dans laquelle elle est la plus forte afin que nous ayons une mesure précise de son potentiel d’apprentissage et de mémorisation.

    Les tests d’attention doivent également se dérouler dans sa langue la plus forte, de sorte qu’une mauvaise compréhension du français n’empêche pas Vivian de se concentrer.

    Les tests académiques doivent toutefois avoir lieu en anglais et en français. De cette façon, les professionnels en psychologie peuvent déterminer comment son cerveau apprend dans la langue à laquelle elle est exposée à l’école – soit le français – et comment l’apprentissage se fait en anglais, la langue parlée à la maison. La comparaison des types d’erreurs commises à la fois en anglais et en français aide les professionnels en psychologie à déterminer si les difficultés d’apprentissage en français sont prévisibles ou associées à un trouble d’apprentissage.

    À Possibilities, nos évaluations psycho-éducationnelles sont appelées Évaluations Signatures. Pour les élèves scolarisés en français, et dont la langue maternelle ou langue dominante est l’anglais, nos Évaluations Signatures avec des tests supplémentaires en français sont composées de tests en français et en anglais tels que décrits précédemment.

    Et si la langue maternelle ou dominante de votre enfant est le français?

    Si la langue maternelle ou dominante de votre enfant est le français – et que le langage et l’apprentissage sont beaucoup plus forts en français qu’en anglais – alors la majeure partie de l’évaluation, y compris les mesures cognitives et d’attention, doit être réalisée en français. Notre professionnelle en psychologie francophone déterminera si des tests académiques en français et en anglais sont nécessaires en fonction de la langue à laquelle votre enfant est exposé à l’école.
    Combien coûte cette évaluation chez Possibilities?

    Le coût de cette évaluation est $5265. Ce coût, ou une partie de celui-ci, peut être couvert par les régimes d’assurance collective ou les régimes d’assurance privés.
    Que faire si vous êtes intéressé par une Évaluation Signature avec des tests supplémentaires en français à Possibilities?
    Pour plus d’informations sur notre Évaluation Signature avec des tests supplémentaires en français, veuillez nous contacter at info@possibilitiesclinic.com ou appelez le 1-833-482-5558. Vous pouvez également commencer tout de suite en remplissant notre Child and Adolescent Intake Form ou notre Adult Intake Form. La recommandation d’un médecin est également requise, car un médecin participe à l’évaluation.

    Une fois la recommandation du médecin reçue et le formulaire d’admission rempli, notre coordonnateur de soins vous contactera pour vous offrir des options de rendez-vous.

    Veuillez noter que nous ne sommes actuellement pas en mesure d’offrir notre option d’évaluation en français aux élèves de Conseil scolaire Viamonde, puisque notre professionnelle en psychologie francophone fournit des services à ce conseil scolaire. Consultez cette page régulièrement pour obtenir des mises à jour sur notre possibilité d’évaluer les élèves du Conseil scolaire Viamonde.